C'est durant la saison de cueillette de l'été 2015 que je rencontre pour la première fois la famille Beyssier. À quatre générations, ils travaillent et vivent sur des terres transmises par leurs ainés. Danielle et Jean-François ont une vaste exploitation agricole, les cultures sont variées mais ce sont les abricots qui, depuis plus de 30 ans, assurent leur principale source de revenu. Le temps de la retraite approche. Pour Danielle c'est un soulagement, pour Jean-François un déchirement. En 2017 leur vie prend un autre tournant. L'exploitation des abricots cesse et leur fille, Céline, s'installe sur une parcelle non loin de la maison familiale pour y élever des chèvres. Jean-François et Danielle ne vivent plus ensemble. Leur séparation a laissé une blessure au cœur de la famille que même le temps ne sait guérir.